Blog déco du RENDEZ-VOUS DESIGN | 36h à Lisbonne
9353
post-template-default,single,single-post,postid-9353,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.2.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

36h à Lisbonne

A seulement 2 h de vol de Nantes la capitale portugaise se visite aussi le temps d’un week end. Au Portugal le soleil d’hiver s’étire en douceur, et sa vie bohème et noctambule réinvente l’art de vivre.

Partons à la découverte de la capitale tendance et de ses quartiers bobos chics. Nouveaux hôtels, rooftops et concepts sores dans l’air du temps sont autant de raisons qui vous feront apprécier Lisbonne.

Cette ville sur les hauteurs vous présente des rues charpentées, des pavées glissants et des descentes enivrantes ! On s’y déplace en funiculaire ou par le tramway et sa célèbre ligne 28.

On en profite pour se perdre dans les ruelles de l’Alfama, (quartier emblématique lisboète) jusqu’au marché aux puces de La Feira da Ladra pour y chiner de vieux objets. On flâne près du charmant belvédère de Miradouro de Sao Pedro, véritable havre de paix qui vous offre une vue panoramique sur le Tage, et le Château Sao Jorge.

Découvrez The Décadente Hotel, sûrement l’une des adresses les plus branchées de Lisbonne. Situé dans le quartier de Bairro Alto, découvrez un petit patio niché dans les pavés ou il y fait bon de respirer la douce chaleur de l’hiver.

Le temps d’un déjeuner, la capitale vous propose un lieu de rendez vous unique en son genre au Time Out Market. Ambiance typique, et lieu de partage, découvrez une trentaine de restaurants pour les férus de bonne cuisine.

On ne rentre pas en France sans avoir rapporté son « Azujelos », ces fameux carreaux de ciment colorés dont le design français s’inspire depuis maintenant plusieurs années. Ils ornent les façades de maison, les parements de cuisine ou de salle de bain, du sol au plafond on les retrouve absolument partout.

Lisbonne : la ville où il y fait bon vivre !! A découvrir de toute urgence.

Aucuns Commentaires

Poster un commentaire